Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le Guide Du Cool

Le Guide Du Cool

Des Infos, des articles, de l'amour et c'est déjà du boulot

« Mais qui voudrait faire l’amour à la Tour Eiffel? » Shopping coquin et interrogations existentielles

Publié par vincentestformidable sur 13 Juin 2013, 16:21pm

Catégories : #sexe, #sex toy, #tour, #toureiffel, #coquin, #drôle, #fun, #taginutile, #shopping

Avec des « si » on mettrait Paris en bouteille,

Avec « La Tour Est Folle », on peut s’enfoncer la Grande Dame De Fer dans le fondement. Sans risque de vertige.

 

 

C’était donc cet objet insolite qu’on a reçu à la rédaction de Streetpress, une sorte de Tour Eiffel à la pointe arrondie  en plastique mou et violet, qui semble briller d’une lueur étrange. On nous a dit : « faites un petit papier là-dessus. » Je n’avais pas beaucoup de temps, mais quelques heures plus tard, la magnificence de ce phallus en plastique m’est apparue dans un songe : il faut que je chronique la chose pour mon blog à vocation « humoristique et décalée. »

Je dois bien l'avouer: la symbolique obscène de cet objet me laisse encore pantois. C’est la seule chose qui ait titiller mon chauvinisme depuis très longtemps. Insérer la Tour Eiffel dans n’importe quelle partie de son corps, que ce soit à but récréatif - à quel autre but le destinerait-on, d’ailleurs ? Donc, se carrer l’emblème de la France dans le vagin ou le fion (selon l’humeur du jour) peut revêtir une consonance vaguement antipatriotique. Ou carrément tarée.

Je sais : on peut retourner l’idée dans l’autre sens. S’offrir des plaisirs charnels avec cette réplique « hypoallergénique » (c’est marqué sur la boite), constitue le signe d’un dévouement assez poussé pour notre belle nation. En l’utilisant, la personne doit se sentir comme un immense Godzilla prêt à faire l’amour avec le territoire entier. Le patriotisme à son comble, en fin de compte.

 

Je ne sais pas vraiment qui voudrait acheter cela, mais ayant déjà  vu pas mal de saloperies dans ma jeune existence, je peux déjà imaginer des cibles marketing comme:

 

-Des irlandaises venues à Paris pour un enterrement de vie de jeune fille (en anglais ça se dit « stagnight », merci mon pote Simon et Happy Birthday!). Elles brandiraient l’objet comme un glaive sur les grands boulevards en beuglant comme des veaux avant d’aller au Trocadéro pour se mettre la race la plus chère de leur vie. Yippy !

 

                                   

 

- Des cadres japonais en voyage d’affaires. On le sait tous: depuis les derniers jours de Rome, on a absolument rien inventé en matière de perversions sexuelles, mais au pays du Soleil Levant, ils placent quand même la barre très haut. On a tous tapé au moins une fois « Japanese » sur la barre de recherche Youporn. Et on l’a parfois regretté.

 

-Des étudiantes en art américaines : sensiblement la même chose que les irlandaises, mais version 16ème arrondissement et macarons Ladurée. Rapport vaginal, buccal, anal? Peu importe du moment que cela reste en accord avec la législation de leur état d’origine. On ne rigole pas avec ces choses là.

 

-Des touristes belges : Mais ils l’achèteraient juste pour se chatouiller les oreilles dans l’autocar qui les ramène dans la banlieue d’Anvers. Hip hip hip potache.

 

 

Pour info, la « Tour est folle » est un objet conçu par Sébastien Lecca, 41 ans, un artiste-plasticien parisien touche-à-tout (on confirme), comme l’indique un article de Metro http://www.metronews.fr/paris/photos-un-sextoy-en-forme-de-tour-eiffel-et-100-made-in-france/mmbA!0Cr43rE2PG5g/.Vigilant, il a également veillé à ce que tout l'objet soit intégralement fabriqué en France. Une façon d'importer le "consommer local" jusque sous vos draps.

Oui, mais le sémillant phallus s’acquiert quand même pour 40 euros, ce qui rebutera certainement quelques fétichistes des structures en acier. Pour les autres, il y a Eurocard Mastercard mais surtout la certitude que oui, on trouve bien son plaisir là où l'on veut. Personnellement, je suis resté une partie de la journée pensif devant la mystique impénétrable de ce sex toy franco-franchouille.

 

 

 

Voici le site de ce monsieur sympa : http://www.latourestfolle.com/

Il y a également cette nana qui a fait un article très drôle et bien écrit sur ce même sujet. http://www.lexpress.fr/tendances/soin-homme/test-du-sextoy-la-tour-est-folle-le-sextoy-tour-eiffel_1239182.html. Elle a cet avantage sur moi de l’avoir testé, ce qui ajoute indéniablement de la « profondeur » au sujet. Et oui : je voulais que le dernier jeu de mot de ce billet soit le plus consternant possible. Je fais ce que je veux.

Merci de me lire, et à bientôt. Si vous voulez réagir, envoyez-moi un commentaire, ça me ferait plaisir.

 

Et Enfin...

                 

 

Commenter cet article

Carmenita 01/07/2015 22:40

Ahahah super Mister T. :)

I. 26/06/2013 10:08

J'ai dissimulé un rire dans l'open space en lisant ça (oui, je vis dangereusement). Et avoues-le, c'était un billet sponso non ? :)

I. 26/06/2013 17:42

Je savais pas comment te le demander, merci... ;)

vef 26/06/2013 12:30

Ah ah ne te dissimule pas! Et non ce n'est pas un billet sponso. Le créateur de cette chose était sympa alors je lui ai fait de la pub à ma manière. Tu veux un exemplaire soldé??? :p

Marion 13/06/2013 20:07

Lâche tout de suite cette bête infâme, tu vas te salir !

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents