Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le Guide Du Cool

Le Guide Du Cool

Des Infos, des articles, de l'amour et c'est déjà du boulot

Je quitte la civilisation pour jouer à Fallout 4, et j’en ai rien à foute

Publié par LGDC sur 6 Novembre 2015, 01:03am

Catégories : #videogames, #fallout, #fallout4, #Gaming, #GTA, #Humour, #Solitude

Bonjour les gens,

J’attends fiévreusement le 10 Novembre 2015.

Le 10 novembre, mes amis, une date clé pour des millions de gens qui, comme moi-même, devront abandonner leur vie sociale pendant le temps nécessaire. Loyers, boulot, petite copine, ex mari vengeur ou prostituée puerto-ricaine à qui vous devez un max de pognon : balayez tous ces tracas d’un revers de manche car Fallout 4 arrive sur vos consoles et ordinateurs. Un jeu attendu depuis 2008 quand même, un peu comme le Messie ou un album de ces enfoirés de TOOL.

Pour ceux qui ne connaissent pas, Le Guide du Cool vous explique. Fallout est une saga de jeux-vidéos narrant les péripéties d’un aventurier solitaire, égaré dans un décor post-apocalyptique. C’est également un Open World trés addictif quasi impossible à finir qui aspirera votre santé et les heures les plus précieuses de votre existence, pour peu que vous mordiez à l'hameçon.

On entre dans la série Fallout comme en religion. Le quatrième épisode, attendu par des millions de fans névrotiques, promet de longs raids palpitants dans un décor sombre et désolé, où chacun est occupé à sa seule survie. On peut construire des armes, jouer avec des milliers de paramètres et même s’occuper d’un chien radioactif.

A la longue, tenter de finir ce jeu peut avoir des effets trés notables sur la personnalité du joueur. Ce blog se propose de les énumérer en appuyant son propos de photos libres de droit.

 

Fallout fera le ménage parmi vos amis

Proverbe chinois: “ Pour faire un long voyage, il faut souvent perdre de bons amis sur la route.” L’avantage dans Fallout, c’est que vous n’avez que peu ou pas d’amis. Un peu comme dans la vraie vie d’ailleurs, vous êtes né seul et vous finirez seul.

Ce sentiment de solitude, couplé aux longues heures passées devant le jeu, risque bien de vous couper du monde. Un ami à moi disait: “ L’univers de Fallout est gris et désespèré, ce qui nous renvoie au vide de nos propres existence.” Je tiens à préciser qu’aujourd’hui, cet homme a une copine et qu’il a supprimé de son régime alimentaire les sandwichs à la mayonnaise qui constituaient jadis l’essentiel de ses apports nutritifs.

Apprêtez vous à passer des journées entières sur votre canapé, sans voir le Soleil. Quand on joue à Fallout, on perd la notion du temps. Bien évidemment, vos amis tenteront de vous comprendre dans un premier temps. Ils penseront que vos yeux rouges et votre démarche chancelante provient de l'abus d'une drogue à la mode . Plus tard, ils s’éloigneront de vous, effaceront votre numéro. C’est surement un mal nécessaire.

L’astuce, c’est de prévenir votre entourage à l’avance que vous ne serez pas disponible pendant une période indéterminée. J’ai moi-même envoyé un email groupé à ma famille, mes potes, mon manager et mon proprio. Personne n’a semblé s’en plaindre pour l’instant.

Fallout vous apprendra la patience

Retour en arrière: en 2012, j’étais étudiant en journalisme et je pensais faire carrière dans Dieu-Sait-Quel-journal pour écrire des choses passionnantes en vérifiant mes sources. Le rêve est brisé maintenant. Je pense pouvoir accuser Fallout 3 ( ainsi que le manque de débouchés professionnels, la procrastination, et mon absence d’ambition personnelle) d’avoir gâcher une partie de mes rêves. J’ai brulé plus de 200 heures de ma vie sur ce jeu, et comme l’indiquent ces trailers sortis en Septembre dernier, j’en brulerai encore plus.

Etre gamer sur Fallout 4, c’est comme être un jeune retraité. Ces cons là ont toujours quelque chose à faire, un service à rendre à quelqu’un, un canon laser plasma à réparer à l’autre bout du département.

Pas une minute pour s’ennuyer sur l’immense Map des terres désolées. Il y a aura toujours une prostituée radioactive ou une créature unijambiste qui vous demandera trés gentiment d’aller chercher une babiole dans un cratère en fusion ou dans un abri anti-atomique et vous vous executerez. En échange, ces personnages vous fileront des objets à la con, ou assez de cartouches de 9mm pour tuer un rat sauvage. C’est çà, l’esprit Fallout: vous risquez votre vie à chaque instant pour des gens qui n’en n’ont strictement rien à foutre. Travailler pour des ingrats ou des mauvais payeurs ne vous donnera pas la fortune, mais l’humilité.

 

Fallout vous fera faire des économies

Ce qu'on peut détester chez les jeux d'aujourd'hui, c'est que l'on a l'impression de les finir en quinze heures, et que le développeur du jeu vous attends au coin de la rue pour vous vendre une extension à 30 boules. Avec Fallout 4, point de tout cela, 70 euros suffiront à occuper vos trés longues soirées d’hiver. L'argument financier est réel, car le jeu à l'avantage de vous couper d'autres activités parasites, du type, se nourrir, porter des vêtements propres ou même se doucher. A la fin du mois, cela représente une économie conséquente et puis, quand on joue à Fallout 4, on n'est pas au bistrot à boire ses maigres économies.

Ceci dit, les fans les plus fervents se sont déjà rués sur la version collector du jeu. Dans ce coffret, on y retrouve le jeu, des cartes postales à la con mais aussi, un Pip Boy. Objet emblématique du jeu, smartphone des années cinquante, le Pip Boy est porté par le héros et le renseigne sur sa vitalité et des MILLIONS d’autres infos indispensables.

160 euros: c’est le prix à dépenser si vous voulez vous faire ce plaisir un peu fanatique et envoyer au monde un message du genre: “ Je n’ai jamais eu de relations charnelles avec une personne physique et je ne compte pas en avoir de sitôt.”

Fallout vous rendra expert en musique des années 50

L’élément le plus typique de Fallout est son ambiance post-apocalyptique où les bombes nucléaires ont quasiment décimé l’humanité dans les années cinquante. L’impeccable musique qui l’accompagne résonne dans l’esprit des joueurs. Avant Fallout, j’écoutais du métal en buvant de la Vodka à 9 euros. Maintenant, je sers des grands verres de Chardonnay à mes invités en leur demandant s’ils aiment Billie Holliday. Je suis devenu un être sensiblement plus classieux, vous dis-je, et je recommande chaleureusement la bande Originale de Fallout 3, ( Fallout New Vegas, en cas de grosse soirée country) pour vos diners en amoureux et signatures de contrats immobiliers.

 

Fallout changera votre aspect physique

Le jeu est également célèbre pour la gestion trés minutieuse de son personnage principal. Sur une longue vidéo de présentation à l’E3, on peut voir des milliers de fans s’extasier devant les nouvelles fonctionnalités du gameplay. En résumé, vous pouvez créer des armes uniques, conduire une jet-pack, vous galérer pendant des plombes dans des paysages gigantesques et hostiles, porter des armures au top et devenir le surhomme que vous avez la flemme d’incarner dans la vraie vie.

Parlons en, de la réalité,

Lorsque vous aurez commencer à faire corps avec votre mobilier, vous n’aurez surement plus rien d’un athlète. Si vous êtes maigre, vous allez maigrir. Si vous grossissez rien qu’à la vue d’un paquet de nouilles chinoises, vous prendrez autant de kilos que de points d’expérience. On vous conseille de sortir une fois par jour, même si l’air de votre bourgade de province est rempli de toxines.

Oyez braves gamers, la patience porte maintenant ses fruits toxiques. Les prochains mois de notre vie seront âpres et solitaires, composés de factures en retard, d’absences au boulot et d’une compléte déconnexion de la vie réelle.

Pour ceux qui ont le courage, Rendez Vous sur les Terres Désolées.

LGDC

Je quitte la civilisation pour jouer à Fallout 4, et j’en ai rien à foute

Commenter cet article

Nathaloche 15/12/2015 12:26

on dit UNE jet-pack ?

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents